Jeudi 14 mars 2019 - 20:30
  • Ciné-concert

LA FÊTE DU COURT MÉTRAGE : CARTE BLANCHE AU CNC - CINÉ-CONCERT

Emmené·e·s par deux musiciens, partez à la découverte des films muets du début du cinéma. Des courts métrages comiques ou poétiques, mais toujours pleins d’inventivité… Une séance familiale qui plaira aux petits et grands enfants qui sommeillent en chacun·e de nous !

Durée du programme : 50 min env.



En présence d’Hermine Cognie (Direction du patrimoine, CNC).
Musiciens : Marc Lacaille et Niels Mestre

Entrée libre.

Dans le cadre de La Fête du Court Métrage.



Bébé tire à la cible

Bebe tire a la cible OK

Louis Feuillade / France / 1912 / Fiction / 7 min
Production : Société des Établissements Gaumont

Pour ses étrennes, Bébé a reçu de son oncle un fusil. Afin déviter une catastrophe, le père confisque les munitions, que Bébé s’empresse de récupérer subrepticement. Profitant de l’absence des adultes, il s’exerce dans le salon et démolit le lustre. Le père décide alors de coller des cibles en carton dans le jardin. Mais Julie, la bonne, s’assoit par mégarde sur l’une d’elles et, s’affairant dans la cuisine, reçoit une décharge de plombs dans l’arrière-train. Cette situation déclenche l’hilarité des parents et de Bébé.



Un Voyage extraordinaire

Un Voyage extraordinaire OK

Inconnu / France / 1909 / Fiction / 7 min
Production : Pathé Frères

Pendant un trajet en train, des voyageurs lisent tranquillement leurs journaux quand ceux-ci se déchirent soudainement pour former des bonshommes en papier. Effarés par ce phénomène, ils décident tout de même de déjeuner. C’est alors que les aliments se consomment tout seuls. Puis le train s’emballe : en passant sur un pont, les wagons se déploient dans les airs, décrivant des anneaux et remuant les voyageurs dans tous les sens. Le train se retrouve ensuite sous l’eau. Tournoyant sur lui-même, le convoi arrive enfin en gare, et les voyageurs s’enfuient, affolés.



Le Déshabillage impossible

Le Deshabillage impossible OK

Georges Méliès / France / 1900 / Fiction / 2 min
Production : Star Film

Un homme rentrant chez lui le soir venu tente désespérément de se déshabiller avant de se mettre au lit. Mais, au fur et à mesure qu’il se dévêt, d’autres habits apparaissent l’empêchant ainsi de parvenir à ses fins en dépit de ses nombreux efforts.



Sculpteur moderne

Sculpteur moderne OK

Segundo de Chomón / France / 1908 / Fiction / 6 min
Production : Pathé Frères

Dans un décor théâtral et coloré, Julienne Mathieu présente de petits personnages sous forme de statuettes antiques. Posés sur un socle ou composant un tableau, ces êtres minuscules miment parfois un combat, puis se figent. Puis viennent des statues d’argile. Les blocs de glaise se transforment et s’animent seuls, comme par magie, pour devenir tour à tour un chapeau entouré de chats joueurs, un godillot habité par des souris, un aigle battant des ailes, un singe fumeur de pipe, un crocodile ou un lion rugissant. Le tour le plus singulier, aujourd’hui encore, est la sculpture animée de cette vieille femme assise sur une chaise qui se lève tout à coup pour se métamorphoser en un être vivant. Après avoir effectué quelques pas, elle est saisie par les mains de Julienne Mathieu et façonnée jusqu’à retrouver sa forme première.



Le monsieur qui a mangé du taureau

Un monsieur qui a mange du taureau OK

Inconnu / France / 1909 / Fiction / 6 min
Production : Société des Établissements Gaumont

À la fin d’un repas, une maîtresse de maison annonce à ses invités qu’ils viennent de manger du taureau. À cet instant précis, l’un d’entre eux décroche du mur une paire de cornes pour se la mettre sur la tête. Très énervé, il commence par détruire la salle à manger puis, dans la cuisine, terrifie la domestique qui se défend en cassant toute la vaisselle. Il tente ensuite d’encorner les voisins puis, dans la rue, une piétonne qui se réfugie auprès d’un policier bientôt rejoint par un groupe de collègues. L’un d’entre eux va à la poste télégraphier à Madrid pour que le matador Bombita et sa cuadrilla viennent mettre à mort ce taureau totalement déchainé.



Bécassotte à la mer

Becassotte a la mer OK

Marius O’Galop / France / 1920 / Animation / 7 min
Production : Pathé Consortium Cinéma

Au lieu de bayer aux corneilles sur la plage et sur les conseils de sa patronne Mme Painrassy, Bécassotte décide d’enfiler sa tenue de baigneuse afin d’aller tremper les pieds dans l’eau. Mais c’est sans savoir ce qui l’attend, car entre les mauvais tours des baigneurs, les poissons plus gros et plus méchants les uns que les autres, Bécassotte n’est pas au bout de ses peines, elle qui ne sait même pas nager.



Dislocation mystérieuse

Dislocation mysterieuse OK

Georges Méliès / France / 1901 / Fiction / 2 min
Production : Star Film

Dans une caverne, Pierrot s’assied sur une table. Il arrache alors ses bras et les envoie chercher un verre et une bouteille. Puis, voulant allumer une pipe, sa tête se détache du corps et se déplace dans les airs pour atteindre la flamme d’une chandelle. Les jambes se séparent ensuite du tronc et Pierrot, devenu cul-de-jatte, tombe sur le sol. Tous les membres de Pierrot s’agitent bientôt en l’air, avant de se rassembler à nouveau. Pour finir, Pierrot retire sa tête, s’assied dessus, la remet en place et salue le public.



Gulliver chez les Lilliputiens

Gulliver chez les lilliputiens OK

Albert Mourlan, Raymond Villette / France / 1923 / Fiction / 19 min
Production : Films Albert Mourlan

Gulliver est un chirurgien embarqué à bord de l’Antilope, un navire faisant route vers les mers du Sud. Mais un jour, lorsqu’une violente tempête éclate, le vaisseau se brise sur les récifs. Seul rescapé du naufrage, Gulliver réussit à atteindre le rivage. Exténué de fatigue, il s’endort profondément. Profitant de son état, les habitants minuscules de l’île, les Lilliputiens, ligotent « l’homme-montagne » qui ne tarde pas à se réveiller. Ce dernier retrouve la liberté après avoir sauvé Lilliput d’un terrible incendie et prend alors la mer sur une barque échouée sur la plage.

Remerciement aux ayants droit Gaumont et la succession Albert Mourlan.



Danse serpentine par Mademoiselle Bob-Walter

Danse serpentine OK

Inconnu / France / 1899 / Fiction / 1 min
Production : Léon Gaumont & Cie

Une femme vêtue d’un large voile blanc exécute une danse. Aidée par de longs bâtons cachés dans ses manches, la danseuse tourne sur elle-même et exécute des mouvements amples. Puis, disparaissant dans ses voiles, elle se laisse tomber sur le sol comme un oiseau mort. 



Films issus des collections du CNC, restaurés et numérisés par le CNC.

Remerciement aux ayants droit Gaumont et la succession Albert Mourlan pour le film Gulliver chez les Lilliputiens.





>>> Carte blanche au CNC : Films invisibles, réalisateur·trice·s oublié·e·s... Le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) ouvre ses malles pour nous présenter une sélection de perles oubliées issues de ses collections.
>>> La Fête du Court Métrage
du 13 au 19 mars, partout en France
www.lafeteducourt.com







Rechercher

Newsletter

Suivez-nous sur Facebook

bg
 
L'hybride
18 rue Gosselet 59000 Lille
Tél. : + 33 (0)3 20 53 24 84

  L'hybride / Rencontres Audiovisuelles © Tous droits réservés / All rights reserved 2011-2019