Lundi 15 octobre 2018 - 20:30
  • Court métrage et masterclass

MASTERCLASS M. WOODS : HYPERACTIVITÉ, HYPERSENSIBILITÉ, HYPERRÉALITÉ

« Michael Woods n’a (évidemment) pas voté Trump.
Considéré par le site Cultured Vultures comme l’un des cinéastes américains les plus visionnaires de sa génération, son travail est l’œuvre d’une vie (The Numb Spiral), un djihad contre les médias de masse qui invite à bon nombre de superlatifs. Hyperactivité, hypersensibilité et hyperréalité, l’œuvre pluridisciplinaire de Michael Woods est à elle seule un épitomé de l’Amérique contestataire contemporaine, malade de sa politique et de sa pop culture, convoquant les icônes et les mouvements sociaux comme autant de hashtags : Zac Efron, Black Lives Matter, Wu-Tang Clan, Not My President et la crise des opioïdes.
La sex tape sous MDMA de Baudrillard et de Walt Disney.

Michael Woods est le nouveau Frankenstein du cinéma d’avant-garde : il filme, il emprunte, il data-moshe, il gratte, il flicker, il développe, il glitche, il performe, il surimpressionne ; il sample, s’auto-cite et coud (sur sa table de montage/d’autopsie) la tête de Jack Smith sur les épaules de Peter Whitehead, les ongles noirs de Deleuze sur les mains de Maya Deren et les bras de Shirley Clarke sur le tronc émasculé et pourrissant de Steve Bannon.
Et dans la boîte (à images) crânienne, deux cerveaux : celui de Michael Woods et celui de M. Woods.

Car c’est bien dans le concept de « dissociation » que se situe la clé de son œuvre monumentale. Son addiction, pendant de longues années, au Dextrométhorphane (DXM), un antitussif psychotrope à forte dose, lui provoque des expériences de conscience hors du corps. Ses films sont aujourd’hui autant de syndromes dissociatifs couvrant différentes sphères symptomatiques : difficulté à contrôler ses émotions, propos et liens logiques désorganisés, voire hermétiques, pensée tangentielle et discours qui zigzague entre des sujets sans connexion apparente mais, néanmoins, à la consonance poétique évidente.
L’engagement politique serait-il un trouble mental et la conscience de classe une schizophrénie ?
Il est évident que cette dissociation du « moi observant » et du « moi expérimentant » est le moteur du travail de M. Woods. Auscultant les ravages post-traumatiques d’une société américaine gangrénée par ses démons, il est un fou parmi les fous, un Cassandre conscient de sa condition d’aliéné, observateur impuissant de la chute d’un empire. »

Extraits du texte de Fabien Rennet, pour le Collectif Jeune Cinéma.

Déconseillé aux moins de 16 ans.

Durée du programme : 2h env.



Projection suivie d’une masterclass du réalisateur.


>> Événement Facebook


En partenariat avec le Collectif Jeune Cinéma.

Logo CJC



Dailies from the USA

Dailies from the USA OK

M. Woods / États-Unis / 2017 / Expérimental / 3 min 15

Ceci est un document d’un après-midi enregistré dans le quartier de Skid Row.



GL▲SS †33†H - « NARC »

NARC OK

M. Woods / États-Unis / 2011 / Vidéoclip / 5 min 58


Une femme absorbe des anesthésiants pour échapper à la sphère de médiation qui affecte son être. Elle se délecte de la dissolution totale des limites de sa réalité, maintenant emprisonnée et confinée dans la bouillie de son propre vomi médiatique recyclé.    



Post-Panoptic Gazing

Post Panoptic Gazing OK

M. Woods / États-Unis / 2015 / Expérimental / 10 min 36

Un certain sirop peut vous donner des envies carnassières de conquérir l’inaptitude sexuelle et de pointer votre caméra vers le vide infini du néant. Il vous fera danser comme jamais vous n’aviez dansé, déguisé avec des morceaux de n’importe quoi, emballé dans des paquets de données numériques direction nulle part, clignotant frénétiquement depuis le mal digital central vers toute sorte de choses extérieures à votre connaissance, à votre conscience.




Dailies from Dumpland Parts 1 & 2

Dailies from Dumpland Parts 1 2 OK

M. Woods / États-Unis / 2017 / Expérimental / 15 min 24

Une maladie numérique se glisse dans tous les processus organiques. Vous recevez vos ordres d’un dépotoir fasciste.



Dailies from Dumpland Part 3    

Dailies from Dumpland Part 3 OK

M. Woods / États-Unis / 2017 / Expérimental / 7 min 16

Columbus Circle dévalant des piles d’enfer, un putain de bâtard imbibé d’urine et ses ennemis des médias de l’autre côté de la rue. Un écart, suivant, touchant « ici » et ayant envie d’un sexe vide et d’un désordre cataclysmique. Révolutions révolutions révolutions. Simplement pour dire que Columbus Circle n’est pas loin de Williamsburg, jeunesse hipster.



Stuck in the 90’s Episode -1 : Zac Efron Sex Tape

Zac Efron Sex Tape 02 OK

M. Woods / États-Unis / 2016 / Expérimental / 12 min 28

Une sale vidéo de baise avec Kittie Porn et Zac Efron.




Press [FIRE] to start!

Press Fire to Start OK

M. Woods / États-Unis / 2018 / Expérimental / 3 min

Métastase.






Autres programmes : « LES FAUSSES CICATRICES

Rechercher

Newsletter

Suivez-nous sur Facebook

bg
 
L'hybride
18 rue Gosselet 59000 Lille
Tél. : + 33 (0)3 20 53 24 84

  L'hybride / Rencontres Audiovisuelles © Tous droits réservés / All rights reserved 2011-2017  
Télécharger la brochure
Facebook
Vimeo